Pays-Bas…Jour 4… Chèvres, chamelles et « ch’anniversaire !

(publié le 17/05/2018)

HAPPY BIRTHDAY To You Fannyyyyy !! 18 ans aux Pays-Bas, y a pire… !

Réveil tardif, mais bruyant, avec un petit groupe de Franc-comtois qui sait faire plus de bruit que nous… heureusement « Barracuda » n’est pas là !
Aujourd’hui Fanny, Killian, Margot sont heureux (option caprine oblige), nous nous rendons dans une chèvrerie qui s’est aussi diversifiée dans la poule pondeuse, le tout labélisé en bio.
Contrairement aux idées reçues, pour nous les Pays-Bas c’était de grosses fermes intensives, mais aujourd’hui leur politique, c’est toujours plus de développement durable : vélo, tri sélectif, maîtrise de la pollution phosphatée, création de zone naturelle… Le bio à la cote !
800 chèvres dans une ferme située dans un écrin de verdure, le charme bucolique opère.
Le lait est commercialisé a un grand groupe mais par l’intermédiaire d’un groupement de producteurs. La destination du lait est aléatoire, en fonction des marchés notamment à l’export, vers l’Allemagne et la France. A 930 € / tonne, l’agriculteur paraît satisfait.
Après une présentation de la conduite du troupeau, relativement similaire à nos pratiques, enfin ce que l’on a compris, car notre traductrice Mathilde était en panique avec les questions techniques et « patoisantes » des jeunes. Petite spécificité, le chef d’exploitation emploie des personnes handicapées et veut développer sa ferme dans le seul but d’employer davantage de personnel en difficultés, car c’est un projet qui lui tient à cœur.
2ème partie de la ferme, 12 mille poules en plein air, ou 10800 œufs / jour ! De quoi faire une belle omelette !
Une visite qui se termine encore une fois par une pause thé, café dans un superbe décor traditionnel à seulement une condition, de savoir passer la porte… Un peu compliqué pour Clément avec ses 1m92 pour une porte d’entrée à 1m40 de hauteur!

Nous quittons nos combinaisons de schtroumpf pour nous rendre à un autre site de production laitière, la chamelle à une bosse ! :-) Pique-nique improvisé dans le bus, Pitt notre chauffeur est plus cool qu’il n’y paraît ou les jeunes plus soigneux qu’ils n’y paraissent… :-):-)
100 dromadaires surnommés ici, les chameaux car plus connus du grand public. A savoir, il n’y pas que le nombre de bosses qui les différencie mais aussi, leur région d’origine, chaude pour les dromadaires et froide pour les chameaux.
Après une observation poussée du comportement animal, parfois relativement surprenant, entre recherche du dominant et du dominé, cris et postures, un vrai spectacle.
Au-delà de sa résistance au climat les plus difficiles (Muriel pourra faire appel à toutes leurs nouvelles connaissances de l’adaptation de l’individu à son écosystème), une petite illustration, la lèvre fendue… pour la consommation sans risque du cactus !
6 litres de lait par jour dans une salle de traite 2 x 2 tandem, une nouveauté pour nous. Cet animal est très doux, affectueux et contemplatif. Seul condition à la réussite de la traite : zéro stress sinon elle retient son lait, la ponctualité et la présence du chamelon sont impératifs.
Ping-Ping !! A 8€ le litre, certains réfléchissent déjà à leur reconversion professionnelle ! A cela il faut ajouter le restaurant, le B&B, la ferme pédagogique, la boutique à souvenir (liqueurs, bonbons, chocolats, savons, crèmes)… faites vos comptes Messieurs-Dames.
Pour finir nous avons fait la connaissance d’un petit chamelon âgé seulement de 3 semaines, prénommé Annick… même à l’étranger Annick est avec nous !

Pour finir la journée en beauté, les élèves ont fait une petite sortie en ville, en respectant les 4 P, ponctualité, pas d’alcool, portable sur soi et pas tout seul :-)… Malgré toutes ces précautions, le doux Yoann s’est fait interpeller par les services de la Police. En effet, en se promenant avec Laure qui a rencontré une gouttière en béton de manière frontale, ils ont cru à une bagarre de couple à la vue de son œuf ! Soyez rassurés, nous avons la pharmacie d’urgence avec nous et ça va déjà mieux ! Le 5ème est pour les accompagnateurs… PHAR MA CIE !

Sur ce, nous allons passer une dernière soirée au pays du vélo !!

PS : lors de la rédaction de cet article, face à une baie vitrée qui donne sur une place en chantier, nous prenons conscience que 5 personnes en tenue de travail, répète de manière incessantes les mêmes gestes et déplacements depuis environ 2h….. !!!
Première réaction, faire appel à nos élèves pour qu’ils viennent leur venir en aide !!!
Deuxième réaction, c’est une caméra cachée !!!
Troisième réaction, trouver la vraie explication !!!
Réponse improbable demain !! Une surprise pour celui qui trouve la bonne réponse !!
Indice : 3 algecos avec des caméras et des spectateurs….

Bastien S, Emma, Julien, Killian, Margot & Robin (ou pas)